Il semble que vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer qui n'est pas prise en charge. Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur avec la dernière version de Microsoft Edge ou d'envisager d'utiliser d'autres navigateurs tels que Chrome, Firefox ou Safari.

Soutien pour les soignants > Prendre soin d'une personne que vous aimez

Prendre soin d'une personne que vous aimez

Bien que le fait de prendre soin d'une personne que vous aimez puisse être très gratifiant et riche de sens, cette situation peut aussi s’avérer éprouvante et stressante.1 Vous pouvez rencontrer des difficultés à vous adapter à votre nouveau rôle de soignant(e). Peut-être vous occupez-vous désormais d'un parent en plus d'élever vos propres enfants.2 Non seulement vous jonglez avec une multitude de responsabilités, mais c'est aussi à présent à vous de prendre soin d'une personne qui a pris soin de vous autrefois. Vous prenez peut-être soin de votre épouse, qui est devenue plus dépendante et exigeante. La relation peut ne plus vous sembler aussi équilibrée qu'autrefois. Quelle que soit la situation, des sentiments de colère et du ressentiment sont fréquents.2 Vous pouvez également vous sentir épuisé(e), à la fois physiquement et émotionnellement. Cette rubrique peut vous aider à gérer votre rôle de soignant(e) tout en prenant soin de vous-même.

Soutenir une personne que vous aimez atteinte d'un cancer du sein métastatique ou avancé (CSM)

Si vous prenez soin d'une personne atteinte d'un cancer du sein métastatique ou avancé, vous pouvez l’aider de nombreuses façons. Toutefois, gardez à l'esprit que pour cette personne, il est peut-être difficile de demander de l'aide. Essayez de lui demander ce qui l’aiderait particulièrement. Vous pouvez par exemple lui demander « Que puis-je faire pour t'aider aujourd'hui ? » ou « Que puis-je faire maintenant pour réduire un peu ton stress ? » Pourquoi ne pas suggérer des tâches bien précises, même si vous n'êtes pas certain(e) qu'elles seront utiles : « Que veux-tu que je prépare pour le dîner ? » ou « Quelles courses puis-je faire pour toi ? »3 De cette façon, la personne dont vous prenez soin n’a pas à penser à ce dont elle a besoin.

Types de soutien

Il existe de nombreuses façons de soutenir la personne qui vous est chère. Le type de soutien dépend de ce dont cette personne a besoin à un moment donné. Le soutien que vous apportez peut être pratique ou émotionnel. Un soutien pratique consiste souvent à « faire », tandis qu'un soutien émotionnel consiste plutôt à « être ». Nous vous donnons, ci-dessous, quelques exemples de ces différents types de soutien.4

Soutien pratique

Lorsque vous apportez un soutien pratique à quelqu’un, vous l’aidez de manière active. Cela peut être une aide-ménagère, comme faire les courses, préparer le dîner ou faire la lessive. Le soutien pratique peut aussi consister à aider la personne à s'y retrouver dans le système de soins de santé ou à prendre son traitement comme prescrit.

Soutien pour les rendez-vous

L’un des rôles importants du soignant consiste à représenter la personne auprès de l'équipe en charge des soins de santé. Voici quelques exemples de ce que vous pouvez faire :

  1. Apportez les rapports de pathologie et de laboratoire de la personne ainsi que ses clichés d'imagerie lors de chaque rendez-vous.5
  2. Aidez la personne à rédiger une liste de questions avant chaque rendez-vous. Assurez-vous que les questions sont posées et qu'une réponse y est donnée.6
  3. Prenez des notes pendant les rendez-vous. La personne pourra ainsi écouter plus attentivement pendant que vous écrivez. Vous pourrez relire les notes avec la personne après le rendez-vous.6
  4. Participez activement au rendez-vous, en parlant et en posant des questions.
  5. Si le médecin rédige une ordonnance, assurez-vous que vous parvenez à lire le nom du médicament et la posologie. Demandez au médecin à quoi sert le médicament, s'il a des effets secondaires et, le cas échéant, comment les gérer.5

Soutien dans le cadre du traitement

En tant que soignant, vous pouvez être responsable de la gestion des médicaments de la personne qui vous est chère. Vous pouvez, notamment, exécuter ou renouveler des ordonnances, vous assurer que la personne prend ses médicaments comme prescrit et discuter des effets secondaires éventuels avec l'équipe en charge des soins de la personne. Cela fait beaucoup de choses à suivre. Voici quelques conseils pour vous aider à gérer plus facilement le traitement de la personne dont vous prenez soin.

  1. Élaborez un planning des médicaments, afin d'aider la personne à se souvenir de ce qu'elle doit prendre, comment et à quel moment.6 Ce planning peut prendre la forme d'un tableau, d'un pilulier électronique qui génère des alarmes ou d'une application.
  2. Tenez un journal de la médication. Notez-y le nom des médicaments, le but, la dose, la date de début de la prise, les effets secondaires ou problèmes éventuels survenus et le nom du médecin qui a prescrit le traitement.5 Notez-y également les médicaments en vente libre, tels que les compléments alimentaires et les produits à base de plantes.
  3. Notez tout changement éventuel observé en ce qui concerne les symptômes ou l'humeur de la personne.5
  4. Lorsque vous allez chercher une prescription, vérifiez que c'est bien le nom de la personne qui est écrit sur l'étiquette, et que le paquet contient les médicaments corrects, au bon dosage.5
  5. Rappelez à la personne que le médecin lui a prescrit les médicaments pour une bonne raison. Expliquez-lui que le traitement peut atténuer les symptômes et ralentir la progression du cancer.

Soutien émotionnel

Parfois, tout ce que vous devez faire, c'est écouter et être présent. Laissez la personne qui vous est chère se plaindre, pleurer ou exprimer sa colère sans la juger, l'encourager ou essayer de résoudre ses problèmes.7 Reconnaissez simplement ses sentiments. La sensation d’être écouté et l'opportunité d'exprimer ses sentiments peuvent être thérapeutiques.

Le soutien émotionnel peut également prendre les formes suivantes, entre autres :

  • Écouter de la musique ensemble8
  • Regarder un film drôle ensemble
  • Jouer aux cartes ensemble
  • Rendre visite à des amis ou à des membres de la famille8
  • Faire une balade en voiture ensemble8

Il arrive que la personne ait envie d'être seule. Elle est peut-être fatiguée d’essayer de faire bonne figure. Elle souhaite peut-être un peu de calme et de repos pour réfléchir. Essayez de ne pas le prendre personnellement. Être proche de quelqu'un, c'est aussi lui accorder l'espace dont il a besoin. Envoyez-lui un petit message pour lui dire combien vous l'aimez, vous l'admirez et vous vous souciez de lui. Rappelez à cette personne que vous êtes là pour elle.

REFERENCES

  1. Health in Aging Foundation. Tips for avoiding caregiver burnout. HealthinAging.org Tip Sheet. https://www.healthinaging.org/sites/default/files/media/pdf/HIA-TipSheet%20CaregiverBurnoutJune19_0.pdf. Consulté le 4 novembre 2019.
  2. National Cancer Institute. Caring for the caregiver. https://www.cancer.gov/publications/patient-education/caring-for-the-caregiver.pdf. Consulté le 4 novembre 2019.
  3. CaringBridge. 5 things to say to patients and caregivers besides “I’m So Sorry.” Caregiving. https://www.caringbridge.org/resources/what-to-say-to-patients/. Consulté le 6 septembre 2019.
  4. National Cancer Institute. Support for caregivers of cancer patients. About Cancer. https://www.cancer.gov/about-cancer/coping/caregiver-support. Consulté le 6 septembre 2019.
  5. Goodman S, Rabow M, Folkman S. Orientation to Caregiving: a Handbook for Family Caregivers of Patients With Brain Tumors. 2nd ed. San Francisco, CA: University of California, San Francisco; 2013.
  6. Cameron KA. Caregiver’s guide to medications and aging. Family Caregiver Alliance. https://www.caregiver.org/print/293. Consulté le 7 septembre 2019.
  7. Giving Emotional Support to a Loved One
  8. Suby M. Activities to do with a sick loved one. Hospice of the Red River Valley. https://www.hrrv.org/blog/activities-to-do-with-a-sick-loved-one/. Consulté le 9 septembre 2019.